Le Guerrier de la Paix : la force du coeur

Dans la phase de transition dans laquelle nous sommes, les citoyens sont confrontés à deux choix. Soit, avec l’idée de coopération, aller vers plus de solidarité, de générosité et d’altruisme ; soit, animés par l’idée de compétition, se replier sur soi, dans l’isolement, le rejet et l’égoïsme. Ce choix donnera, dans l’avenir, deux types de sociétés complètement différentes. Il est donc nécessaire de se questionner en amont sur les conditions d’un bonheur durable, tant sur le plan individuel que collectif. C’est pourquoi l’association rouennaise Nouvelle Acropole, clairement positionnée en faveur de l’idée de coopération, a organisé une conférence sur « la force du cœur du guerrier pacifique », animée par Fernand Schwarz, anthropologue, philosophe et écrivain. Cette théorie, mise en pratique depuis plus de 25 ans au sein de cette association, apprend à utiliser le cours des choses, en s’adaptant avec flexibilité, à agir au quotidien avec confiance en soi, sans attendre des moyens pour faire les choses. Le guerrier pacifique, qui puise à la source des philosophies millénaires, cherche à se libérer des conditionnements et à se construire avec discipline et courage. Sa quête et son combat sont intérieurs, sans violence ni transgression, au service des autres et pour la paix. Il cherchera, par sa force d’engagement, sa cohérence, son énergie, sa détermination et sa tolérance, à sortir de sa zone de confort pour accepter l’aventure de construire au quotidien le bien vivre ensemble pour la civilisation de demain. Cette évocation du héros a enthousiasmé un public venu nombreux et les échanges chaleureux ont duré longtemps autour d’un verre de l’amitié.

Atelier de réflexion en petits groupes lors de la conférence